Les wu tang

Ceci est le meilleur groupe de rap new yorkais,je vais vous racontez leurs vies,leurs tubes etc...ecoutez vivement se groupe


Par royal ben, 27 ans
Ajouté le 01/09/2006
Article lu 3713 fois
Il y a 11 commentaires
C'est au début des années 90 que neuf rappeurs issus du Bronx et de Staten Island fondent le Wu-Tang Clan. Un mythe est né. La formation se compose de GZA, RZA, Ol'Dirty Bastard, Raekwon, Method Man, Ghostface Killah, Inspectah Deck, U-God et Masta Killah auxquels se joignent de temps à autres des familiers tels que Cappadonna, Wu-syndicate, Graveddiggaz, etc.
Ce collectif aborde dans sa musique des thèmes tels que la drogue et la pauvreté et fait naître le mythe du macho noir semant la terreur dans les rues, thème repris par de nombreux groupes hip-hop par la suite.

Kung-fu et Shaolin

Si IAM puise son inspiration dans la trilogie Star Wars, le Clan puise la sienne dans les vieux films de kung-fu et dans la philosophie Shaolin. D'où leurs noms et celui du groupe: "Wu-tang" représente l'épée constituant l'exercice ultime des moines Shaolin. C'est de cette aura "shaolinnienne" que leur musique sera imprégnée.

la musique

Le Wu-Tang se fait connaître avec le single Proteck Ya Neck. Il enchaîne en 1993 avec la sortie de l'album Enter The Wu-Tang (36th Chambers), contenant des bombes comme C.R.E.A.M. et Tearz grâce auxquelles ils vont décrocher deux Awards. Cet album les consacre "meilleur groupe de rap au monde".

On trouve ensuite quelques tentatives solo dont on ne retiendra que les très bons Only Built 4 Cuban Linx de Raekwon et Ironman de Ghostface. RZA, quant à lui, s'impose comme l'un des meilleurs producteurs hip-hop, et travaille notamment avec Björk et Tricky. Il produira le très bon groupe Gravediggaz.

Wu-Tang Forever


En 1997, après un long passage à vide, le groupe revient dans les bacs avec Wu-Tang Forever. Cet opus ne rivalise pas avec son prédécesseur malgré certains bons morceaux comme The City ou Little Ghetto Boy. Néanmoins, on y retrouve le crew au complet.

En 1998, RZA sort la B.O. de son film Bobby Digital, de bon niveau, et en 1999, le réalisateur, Jim Jarmush, fait appel à lui pour produire la B.O. de Ghost Dog dans lequel il tient même un petit rôle. Ghostface, quant à lui, nous revient avec Supreme Clientele, assez bon mais peu plébiscité par la critique.

Début décembre 2000, le clan au complet se fend d'un troisième opus: The W. Et courant 2001, sont prévus le nouveau Cappadonna, Yin et Yang: The Pillage 2, et la suite du premier album de Raekwon, Cuba linx 2000.

3 derniers commentaires sur l'article


olli [ le 19-06 à 03:51 ]
M.E.T.H.O.D man...Wu-love for da wutang clan
$@M!я . N [ le 12-05 à 08:50 ]
Mouahahaha, Wu Tang Clan les meilleurs?? Ils sont certes d'un très bon niveau (et encore le mot est faible ^^); mais je considère que certains groupes sont d'autant plus doués qu'eux... Dem Franchise Boyz Ying Yang Twins (trow forts ceux là :p) E-40 ...(je ne met bien-sur en évidence que les groupes...) Voilà mon point de vue. Maintenant je ne vais pas polluer ton topique en te contredisant sur la magnifitude de ce groupe magnifiquement magnifique (en plus que que le but du dit topique n'est pas de juger ce groupe, mais de raconter son histoire...)
Jairzinho [ le 12-05 à 04:06 ]
Le meilleur du groupe... on peut pas trop choisir de "meilleur" tant ils ont tous un bon niveau, même si Ol Dirty Bastard (RIP), Ghostface Killah et Method Man sortent du lot.
Recommande ce site a tes ami(e)s | Aller en haut

Partenaires : Énigmes en ligne